Le 10 de préparation avant repos

Publié le par Raphael Siegel

Au vu des prévisions météo, les conditions de ce matin sont environ identiques à celles que nous aurons Dimanche.
Ciel dégagé, 4°C, route sèche et terre humide avec des restes de flaques
et un vent prévu de 35 km/h, en tout cas, ça souffle.

Mon entrainement du jour, consiste donc à me mettre dans les meilleurs conditions comme pour le jour J et de faire mon parcours de 10km autour de Herrlisheim, dans le beau tempo.

Réveil aux alentours de 7h30 - étirements - p'tit déj léger - préparatif - vidange - simulation de trajet assis dans le canapé avec l'ordi.
Ajustement de l'équipement - prise de vitamines - mise à feu du Gps - échauffement.
Départ sur les coups de 10h

Sans regarder le chrono, j'y vais aux sensations, jambes/souffle, pour trouver un rythme soutenu qui ne m'épuise pas. Car le vent risque de me jouer des tours et de fausser mes repères.
En rentrant dans Offendorf, je constate que je suis en 10'25" pour 2 km éffectué en partie vent dans le dos, ça me convient.
Ensuite dans les champs direction la gravière, vent de face avec des bourrasques violentes, ce sont donc mes jambes qui font le train, sans me griller, passage au 5 km en 25'35", ça me semble trop rapide, mais rien ne me gène, c'est ok.
J'arrive sur le chemin du retour vers Herrlisheim, avec le vent dans le dos, j'allonge mes foulées et en profite pour bien m'oxygèner. Le tronçon qui longe le chemin de fer avant de rentrer dans le village est à nouveau vent de face. Là, je commence à insister un peu car je me sens bien et il reste moins de 4 km.
Première rue, portail ouvert + aboiements de chien qui se rapproche = Yorshire stupide qui m'agresse.
Courte hésitation, mais non, j'ai continué mon chemin pour ne pas perdre de temps.
Du contournement des travaux du petit pont au terrain de foot, vent de face jusqu'au mur anti-bruit au bord de l'autoroute.
Passage des 8 km en 40'20" et je ne me suis jamais senti autant à l'aise à ce niveau
Maintenant c'est vent dans le dos sur 2 km, ma foulée s'amplifie et je remarque que la ligne droite défile.
Les 9 km en 45'05"
Le dernier km sur macadam protégé en partie du vent par les maisons.
Finish en 49'54", incroyable

Tracé 10km

Et je me permets même de rentrer tranquilement au trott sur 600m jusqu'à la maison.
Très bonne séance.

Voilà, c'est fait à l'entrainement, - de 50'
maitenant faut assurer en course officielle Dimanche à Lauterbourg.

10 km  en 49'54"
Soit 4'59" au km
Soit 12,02 km/h

Publié dans Sport

Commenter cet article

ludo 04/03/2010 22:52


en fait jai commencé comme toi tout seul en 2006
cest a cette periode que je me suis lancé sur un premier 10km. Ensuite jai eu periode sans course a pied pour my remettre en 2008 lors de mon demenagement en Alsace. De fil en aiguille je me suis
rapproché du Running Team Schweighouse, où jai integré un groupe avec de nombreux coureurs et avec differents niveaux. Jy ai recu de nombreux conseils. Maintenant je cours majoritairement du 10km.
depuis lan dernier je me lance sur le semi avec dans 15jours celui de La Wantz. Tu peux faire un saut sur mon blog http://frenchsmily.skyrock.com/
en tous les cas,c'est vraiment pas mal la volonté de se mettre a la course à pied. je me retrouve assez dans ce que tu expliques dans ton blog. Il ne faut surtout pas en faire trop, car c'est en
voyant les progres que l'on veut que ca aille plus vite et finalement c'est la blessure !!! je parle en connaissance de cause. Alors jespere que tu ne comptes pas faire toutes les courses de ton
planning 2010. L'integration dans ue association permet de comprendre que l'entrainement est constitué de cycles dans le lequel le repos est une donnée importante.
a bientot
ciao


Raphael Siegel 04/03/2010 23:59


On s'est croisé au cross de Neubourg 2010, course des As, sauf que j'ai fini 86 / 98.
Tu as tout de même démarré avec de meilleurs chronos à tes débuts et ton niveau est devenu assez élevé. Bravo. Tu dois te connaitre par-coeur maintenant pour gérer les distances.
Pour moi, le but est bien sùr de progresser, mais je ne m'arrache pas à l'extrême.
Mon genou gauche m'a fait arrêter le tennis et en course à pied, j'avance aux sensations.
Ce n'est pas le podium qui m'attire, mais plus le fait de finir en ayant bien géré, pour une satisfaction personnelle. Le chrono pour l'instant me sert de repère dans ma gestion.
Les coureurs expérimentés me disent tous de bien me reposer et effectivement depuis que je m'entraine sur 10 km et plus, il est plus difficile de récupérer, donc je vais suivre ces conseils.
Ton blog est d'ailleurs interressant pour suivre les différentes séances d'entrainement et la façon de les gérer. Et il est sùr qu'on ne progresse pas en quelques jours, c'est de la patience et des
km.
Mais je vais essayé le semi à la wantzenau, pépére, aux alentours de 2h ou +.

Blog de mon frère Traithlète de l'Asptt Strasbourg  http://al-67.over-blog.com/



ludo 04/03/2010 21:02


Salut, je viens de decouvrir ton blog et je le trouve bien. On a surement du se croiser lors d'un footing puisque j'habite Offendorf et que je m'entraine regulierement vers Herrlisheim, Drusenheim.
Tu cours en club ?
ciao Ludo


Raphael Siegel 04/03/2010 21:34


Merci, J'ai commencé à courir y'a un peu plus de 4 mois.
Non, je cours seul en fonction de mes disponibilités, famille et boulot en équipe.
Juste le Dimanche matin sur un 5 km, pour aider un petit groupe à démarrer, quand je bosse pas ou qu'il n'y a pas de course.
Tu cours sur qu'elle distance toi ? Fais-tu des courses officielles ?