Journée d'essai au double effort, Cap-Vélo-Cap

Publié le par Raphael Siegel

Deuxième journée d'essai

Mardi 09 Mars dans le froid et avec un fichu vent glacial

Sorti Vtc dans les champs en direction de Weyersheim pour 17 km, sur un bon rythme.
De retour, je range le vélo et j'enchaine directement en càp,
mais tout doux, en surveillant bien les mollets.
200m se passe et je sens une gène qui commence, aie,
après 400m, ça va mieux, et je peux accélérer sur une cadence normale.
Ensuite je fais 3 fractionnés pour tester et c'est bon.
J'ai juste fait une petite boucle de 1 km rien de plus.

Ca montre bien que les jambes doivent s'adapter à un effort différent.
Pour l'instant je vais gérer les transitions lentement,
à voir si mes mollets vont s'y habituer pour progresser.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Premier journée d'essai

Lundi 1 Mars, un super beau temps pour essayer le vélo, malgrè le vent.

Pour ma première boucle en vélo, je veux juste tester les sensations et la machine.
Départ Herrlisheim, direction Offendorf puis le long du Rhin vers Drusenheim et retour Herrlisheim.
18,5km parcouru, je n'ai aucune autre donnée compteur car j'ai loupé la remise à zéro (nul).

La machine est facile, tout cliquette bien, la selle me semble pas assez haute et le guidon est a redresser légèrement, sinon ça file bien droit et les pédales auto s'est bien pratique. Le vent a été dur a combattre, il a fallu gérer, mais ça s'est bien passé.

Au point que j'en avais pas assez, à peine rentré, je pose le vélo pour enfiler les runnings.
Me voilà parti tranquilement pour 300 mètres en course à pied, eh oui pas plus.
Seulement 300m et j'ai senti les mollets qui tiraient, stop, je me suis arrêté avant les crampes.
C'est fou, pas possible d'enchainer, pourtant je me sens bien.

Tanpis, je laisse passer 2 heures.

Et je repars en cap, cette fois, pour une boucle de 4,7km, effectué sans aucun problème.
Même avec de très bonnes sensations, et un bon chrono en 22'32"

Curieux, je teste l'inverse, en passant sur le vélo et repars en Vtc refaire cette boucle de 4,7km.
Ca roule, je n'insiste pas et prépare la suite.

Je range le Vtc et repars en courant pour cette fois, faire 400 mètres et fini.
A nouveau tout est ok sauf les mollets qui tirent, rien à faire.
Si je continu, c'est les crampes assurés.
Retour au bercaille.

Faudrait qu'on m'explique ce phénomène étrange,
pourquoi mes mollets n'acceptent pas la transition Vélo vers Cap ?

Cap de 4,7 km en 22'32"
Soit 4'48" au km
Soit 12,51 km/h

Publié dans Sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alain 09/03/2010 23:42


Ca se travail sur le long terme. Il faut que les muscles s'adaptent. Je me souviens mes 1ères courses avec des transitions mémorables, j'avais 2 bouts de bois à la place des jambes. Donc pas de
souci tu vas t'adapter aussi tout doucement.


Raymond 01/03/2010 20:47


Hé ! les crampes je connais. En début de saison c'est monnaie courante et il y a trois causes : le fatigue musculaire, une déshydratation, un apport insuffisant en chlorure de sodium. Pour ton cas,
ne cherche pas c'est la fatigue et comme tu prévois de faire un 10 en compète dimanche, alors vas-y molo cette semaine ! ! !


Raphael Siegel 01/03/2010 21:12


Ouai, m'enfin c'est étrange tout de même. Je ne vais pas trop en faire cette semaine, mais il faut que je bosse pour assurer encore un peu sur 10.