Se battre contre le temps

Publié le par Raph

Rouler en Kart 2 Temps, c'est déjà bien interressant.
Tourner, tourner, tourner autour du circuit a essayer de bien prendre chaque virage,
ce sentiment d'avoir fait mieux, à la recherche de la meilleure trajectoire.
A chaque arrêt aux stands, faire des petits réglages, chercher l'erreur, comprendre pourquoi,
en discuter avec le mécano pour espérer aller plus vite au tour suivant.

Tout cela est difficile à estimer, à confirmer et à justifier.

Donc rien de tel que de se battre contre le chrono pour mesurer les progrès effectués.

Différents appareils permettent de chronomètrer un temps au tour.
Entre:
- le mécano qui compte avec ses doigts les secondes qui s'écoulent.
- une parapluie-girl avec un chrono classique
- un système à 300€ genre Alphano lien qui fait compte-tours, chrono, température, etc..

Mon choix

Ordinateur de bord Bipfano
conçu par un internaute dont voici le lien.
appareil étudié pour la moto ou le kart ou autre.

Le support utilisé est un Palm 3 ancienne génération  lien (8€ d'occase)
sur lequel il faut installer un petit logiciel
quelques composants électronique lien (condo, resistance, interrupteur à lame souple) (5€)
quelques points de soudures et le tour est joué.

Pour 13€,  je me suis fait mon ordinateur de bord.

Il faut savoir que les circuit sont équipé sur la ligne d'arrivée, d'une bande magnétique,
ce qui permet à chaque passage  d'avoir un top pour le chrono.
Voilà cette appareil ainsi modifié permet d'indiquer le temps à chaque tour.
Ce qui est bien utile.
Reste à le tester en réel sur le circuit d'Urloffen.

Le voici fixé provisoire, afin de pouvoir le tester.

Vu la météo, peut-être ce dimanche aprèm, même si y'a trois goute.

Publié dans Karting

Commenter cet article

Alain 18/04/2009 15:12

Faut qu'on parle de ton ordi... tu m'interesses !

Raph 18/04/2009 18:36


Tout simple tu regardes sur le site du gars dont j'ai mis les liens dans mon texte.
Et comme dit le capteur doit se trouver à ras du sol,
enfin ça dépend du champ magnétique qu'il faut traverser.