Avancé du Mercredi 08/04/09

Publié le par Raph

Le coffrage est fixé, j'espère assez solidement.

J'ai planté des piquets dans le sol, sur lesquels j'ai bloqués des poutres, qui me permettent de maintenir l'ensemble du coffrage.



J'ai fini et amélioré ma descente, car je n'arrive pas à atteindre toute la périférie du coffrage.
Donc je vais laisser couler à 4 endroits stratégique et mes bras munient d'une pelle feront le reste.

Position 1                                                                                                  Position 2


Position 3                                                                                                  Position 4


Tout mon système est maintenu en suspension accroché à une sous-poutre, c'est donc le point critique.
Malgré le poids de cette dernière, qui fait 410kg, et pour éviter tout rique de basculement,
j'ai préfèré la soulager en rajoutant une poutre qui évitera sa rotation

J'ai réussi à suspendre mes 100kg au niveau de la goulotte,
alors j'espere que le poids du béton en coulant n'en fera pas plus.



J'ai également confectionné un clapet en sortie de la goulotte de tole, pour controler la transition du torrent entre la goulotte supérieur et inférieur.



J'avais demandé au livreur de passer, pour être sùr qu'il me le fasse.
Déjà que le passage à coté de la maison est très étroit et vu la technique utilisé pour descendre le béton.

Ca roule, il a trouvé ça bien préparé et ca ne lui pose pas de problème puisqu'il aura juste à déverser dans la goulotte.

Demain matin vers 8h30, ça coule.

Publié dans Terrasse

Commenter cet article

Alain 08/04/2009 22:08

100kg de beton c'est rien du tout. Prends déjà juste un seau de béton !!! ça doit peser 20-25kg !

Rajoute peut-être un support au milieu de ta goulotte en planches pour la soulager un peu. Du genre 2 chevrons en X (relier au dessus et au croisement avec une corde) que tu pourras déplacer aussi.

Raph 08/04/2009 22:18


Ca me parait suffisamment solide, mais je garderais un étais au cas ou,
pour maintenir la poutre qui traverse audessus de l'echelle et soulager ainsi la corde fixé à la sous-poutre.

On n'est jamais assez méfiant avec le béton, ça surprend toujours.