10km de Schirrhein avant le Tri Sprint de la Wantzenau

Publié le par Raphael Siegel

Pour le week-end, va falloir gerer ses forces car la canicule s'acharne.

 

Ce soir, Samedi 03 Juillet, à 19h la chaleur était très très étouffante. (entre 30° et 34°)

 

Je me suis aligné au départ du 10 km de la ronde des bucherons à Schirrhein

Objectif de la soirée, accompagner un pote, David, qui reprend la càp et l'enmener sous les 55' pour son premier 10  de reprise. Ca va aussi me permettre de jauger ma capacité à supporter la chaleur.

 

Sur la ligne de départ, on se place dans le début de peloton.

Notre base de course sera de 5'15 au kilo pour viser les 52'30" au final.

 

19h le départ est donné, on suit le mouvement sans forcer sur 200m puis la route étant large pour permettre aux concurrents de nous dépasser, je calme nos hardeurs.

Avec l'effet de foule, on passe le premier kilo en 4'40", c'est bien, mais faut se limiter.

On poursuit tranquillement en gérant en 5' à 5'30" au kilo, en fonction des légères pentes.

Dans les rues du village, beaucoup de villageois avaient sympatiquement sorti leurs tuyaux d'arrosages pour raffraichir les coureurs, super, on en avait bien besoin.

1ère boucle est faite, on passe aux 6e kilo aux environs de 31'30",

quand est déjà annoncé l'approche du premier vers la ligne d'arrivée.

 

Tout va bien, il reste des ressources.

Pour bien motiver David, on se fait un programme pour les 4 derniers kilo,

jusqu'au 7e, on assure le rythme,

avant le 8e, on vise le gars en jaune bien devant qu'il faut dépasser,

on essaie d'accélérer d'un cran jusqu'au 9e

pour le dernier, à l'arrache avec ce qui reste.

 

Seul petit accros, au 8,5, on redescent la cadence pour calmer les jambes.

Pour le dernier km, un petit tronçon en plus, les jambes font mal,

ça descend bien dans une cuvette, pour également bien remonter.

Un petit groupe nous rattrappe avec un meneur qui motive sa troupe.

David ne veut pas céder, il reste devant eux et gravit cette dernière cote.

Reste un tronçon plat jusqu'à la ligne, je lance le sprint, David me suit.

Un peu tôt, on doit ralentir et je remarque que derrière ça revient.

David se relance et va au bout de son effort, Super.

 

Finish en environ 53'??"

 

Bravo David, tu as réussi à te dépasser, sans craquer, l'objectif est atteint et de fort belle manière.

 

Pour moi, le rythme était tranquil, presque facile, en mode roulage. Je me suis même surpri à faire des accélérations inconsciemment, car le rythme n'était pas le mien.

Avec cette chaleur la sueur coulée à flot. Pour me raffraichir je passais presque sous tous les jets d'eau.

Chaque ravito, 2 gobelets d'eau minimum et les éponges pour se mouiller.

 

J'espère juste ne pas en avoir fait de trop

Car pour demain matin, sur le Tri Sprint de la Wantzenau,

je comptes bien tout donner, au moins sur les parties vélo et càp.

500m - 20km - 5km

 

Reste encore une inconnue, les 500m de natation, à faire sans combi, car l'eau est >23°C

et là je ne garantie pas de faire une perf.

Publié dans Les courses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alain 05/07/2010 23:34


Salut Raph,
ton idée de faire le 10km en footing est bonne. On a l'impression d'être facile et ça fait du bien à la tête.

Ensuite de cumuler avec un tri en pré-fatigue est bien aussi... dans l'optique de progresser plus tard.

Encaisser, supporter, récupérer et progresser.